Une petite contribution ?

Chroniques CD
01
Déc
2020

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

La confirmation : 2021 sera l’année de LA BRIGADE DU KIF.

En effet, Open Bar ! regorge de tubes pour ceux qui aiment leur ska rock ensoleillé et mélodique à souhait.

Foin de minimalisme musical toutefois, ici le groupe montre des compositions à strates franchement convaincantes, au squelette rock qui se manifeste parfois avec virulence, une chair à la fois cuivrée et vocale donne le muscle nécessaire à l’envie de sautiller (seul dans son salon puisqu’a clairement été décidée la mort des salles de concert), mais aussi celle de chanter avec le groupe (parfois au point de « créer » un contre-chant, private joke inside) tant l’influence de la chanson swing manouche, de la java, voire de la chanson française tout court, et pourquoi pas le rockab’ originel, se fait une place dans ce magma métissé avec bonheur.

On sent aussi l’osmose craquante de gens qui ont le plaisir de jouer ensemble, le professionnalisme qu’une passion vibrante seule impose aux créateurs motivés et on est ravi que LA BRIGADE ait trouvé un ingénieur du son à la mesure de leur talent, David Bourguignon (en même temps musicien du groupe, un vrai couteu suisse l'monsieur !) a fait un sacré boulot de rendu sonore, ce qui ne devait pas être une sinécure vu la foison d’instruments, de sonorités et d’ambiances ici présentes. Les baffles se régalent et celui qui gigote devant itou, youpi donc.

On aime aussi quand les textes sont bien balancés (tiens, Souflette, vous ici ?) sans faire dans le bourrage de crâne systématique, et le groupe devrait même insister sur le côté international avec plus de textes en estranger comme une nouvelle MANO NEGRA mâtinée de FRÈRES MISÈRE qui aurait toute sa place dans l’obscurité de cette période, et puis, malgré l’Euthanasie promise antan aux vieux punks, encore plus de gros riffs méchants pour quand les pogos, même avec une putain de canne pour certain, seront, dans un futur plus ou moins proche, de nouveau à l’ordre du soir.

Pour enfoncer le clou, le travail de mise en page et d’illustration est très réussi (et tout ça a une importance cruciale quand on veut se faire tirer hors du lot grouillant de l’underground, tout le monde semblant désormais choisir la sortie digipak, emballage à double tranchant s’il en est), on souhaite que les fans de rock français aille donc jeter une oreille à cette petite pépite, complétée par un bonus de luxe dont nous reparlerons rapido, n'allons pas trop ite mes gaillards.

LA BRIGADE DU KIF sera au sommaire du troisième Akhatizine, quand le second aura décidé de sortir d’un ventre des plus contrarié.

Ce soir c’est open bar, ça a leur faire bizarre : http://www.labrigadedukif.fr/

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac