Chroniques DVD
25
Juil
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Genre : comédie noirigolote


Scénar : le responsable supposé d’un massacre à Detroit va être exécuté sur la chaise. Mais le malheureux Ajax a toujours clamé son innocence. En fait l’histoire est bien plus tordue, il la raconte sur le parcours de son supplice : à la suite d’une sombre histoire de gros sous qui met face à face deux associés dont un engage des tueurs pour fumer l’autre, Ajax tombe amoureux d’une vamp. Dommage mais c’est la meuf de l’insupportable tombeur Renaldo, impliqué lui aussi dans l’affaire.

Cette comédie macabre et pour le moins cartoonesque met en scène des personnages fantasques (distraits, hystériques et benêts se sont donné rendez-vous) qui multiplient les gags entre ZAZ, Roger Rabbit et Droopy (essentiellement pour la série de portes défoncées) dans un univers dingo où le duo de méchants « dératiseurs », affublé d’un matos rigolo à la Ghostbusters, est fabuleux, ils auraient tranquillement pu postuler auprès d’Edgar des Aristochats ou à la fourrière de Beethoven version Contes de la crypte pour la touche de fantastique.

Avouons qu’avec ce film de Sam Raimi coécrit avec les frères Coen, on est très loin de la magnificence putride d’Evil dead et que l’ensemble a quand même beaucoup vieilli mais on rigole tout de même un peu, on note aussi quelques belles cascades pendant les poursuites en bagnoles, un joli jeu avec les sons et l’animation hérité du cinéma muet, un bourreau parfait et une apparition de Bruce Campbell toujours splendide.

https://www.youtube.com/watch?v=QUWi04j3qQ4

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

french garage rock blues folk cd
breed machine nu néo metal france cd