Tu payes ton coup ?

Le guide du Kroût'Hard
01
Jui
2018

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Dans un emballage totalement inhabituel avec cette couleur en général dévolue

aux justaucorps des puissances nageuses à moteur des anciennes républiques soviétiques en compétition aux Jeux Drogolympiques à la manque, passons au nez qui s'avère plutôt doux et surprenant car presque floral nonobstant un côté alcoolisé assez prononcé.

Ce whisky est écossais jusqu'à la souche (Islay, c'est la santé !) mais il réserve une petite surprise gustative car il se révèle, malgré une acidité qui ne trompe pas, assez doux envers un palais habitué aux plus infâmes tord-boyaux, au moyen d'une saveur quasiment acidulée qui fait bien plaisir pour le goûter, youpi !

N'y aurait-il pas, aussi, une histoire de fleur de sel quelque part là-dedans ? Mystère et boule de rhum ! En tout, voilà un breuvage qu'il est bon !

50% de volume, on connaissait un occitan qui en buvait au petit déjeuner ! Et merci à Pierre pour la dégus' impromptue, I'll be back !  

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.