Tu payes ton coup ?

Chroniques concerts
04
Déc
2008

Les duels rock proposent rarement deux groupes du même style.

C’est pourquoi ce soir l’affiche est variée. Sans parler du public qui va du prépubère au fossile.

On annonçait (merci Sèb’ !) pour FLATMATE une sorte de « pop / rock à la OASIS », désolé rien à voir, le groupe balance un curieux mais puissant mélange de pop glacée à la PLACEBO / LINKIN PARK / RATM mâtiné de metal « émotionnel » (putain où est mon flingue ?!). Si le premier morceau passe, les suivants agacent. Le chant insupportable accompagné d’une gestuelle christique des plus ridicule ne poussent l’auditoire (moi, bande de nazes !) qu’à aller rouler un clop’ dehors. Et puis le batteur que l’on soupçonne bon s’évertue à jouer exactement les mêmes parties sur chaque morceau. Heureusement que les cordes sont là pour sauver une partie des meubles, ils ont du courage, c’est moi qui vous le dit. Avec un jeu de scène aussi déplorable, ce groupe est condamné aux scènes de seconde zone. Avec ce chanteur, c’est la lapidation au parpaing qui le guette. Et je suis de relative bonne humeur.

 

Avec les locaux de VEILS OF PERCEPTION c’est une autre histoire. On sent direct une machine bien huilée, limite pro. Si on aurait pu éviter ce que je considère comme des fautes de goût (maquillages Disney, fringues « spéciales » et les interventions du chanteur en anglais « Thank you for your support » - devant le public du Rockstore !), le groupe atomise la concurrence au moyen d’un dark metal symphonique de haute volée, de temps en temps troublé par une légère touche de death (un deuxième chanteur sort de l’ombre) ou des influences à la RHAPSODY sur les passages en chant clair... Les compos longues et touffues passent sans lasser et le côté prog’ de certaines d’entre elles pourraient même permettre au groupe de se lâcher encore plus. J’allais oublier le point sur lequel je ne transigerai jamais. Je suis totalement sous le charme des bassistes femelles, c’est le cas dans ce groupe, elle semble d’ailleurs très jolie, le groupe ne pouvait que gagner ! Mais comme votre serviteur vomit sur toute forme de compétition, il ne sait pas qui a remporté la palme. Mais je sais pour qui j’ai voté. Et vous ?

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.