Tu payes ton coup ?

Chroniques concerts
02
Mar
2011

Rien n’est plus désagréable qu’une affiche qui manque de cohérence,

rien n’est plus étrange pour le groupe de première partie largué au milieu de nulle part, demandez par exemple ce que ça fait aux SONIC ANGELS de jouer en première partie des YOUNG GODS à Victoire la semaine précédente et on en reparle... No blémo ce soir avec les lyonnais de CLASSIC AND TROUBLES, power trio de rock sauvage, entre chien et loup, blues et hard, qui évoque aux (vieux) blousons noirs qui remplissent la salle des groupes fabuleux comme AC/DCNASHVILLE PUSSY, les DESTROYERS de Georges ThorogoodROSE TATOO et même que DR FEELGOOD ne dépareillerait pas au milieu. Chanteur / guitariste charismatique chaud comme l’enfer, un bassiste au regard d’acier dont la posture fait penser très souvent au grand Malcolm Young, un batteur métronome puissant, le tout servi croustillant avec un son massif qui surprend vraiment les habitués des concerts plus brutaux qui ont lieu ici d’habitude. 

 

 

Visiblement contents d’être là, les anglais de DR FEELGOOD prennent possession de la scène avec un Hoochie Coochie man des familles avant d’enchaîner tous les classiques attendus au tournant par la cohorte de fans qui s’est précipitée à la Secret Place pour la grand messe du blues rock qui tape. Mais qui sait aussi caresser dans le sens du poil lors de longs blues sur lesquels le fameux guitariste Steve Walwyn se laisse aller à quelques soli dont il a le secret, feeling et maîtrise comme cerises sur le crumble. Bien que le groupe actuel ne compte plus dans ses rangs aucun des membres fondateurs, les musiciens actuels restent garants du style inimitable de DR FEELGOOD, le chanteur Robert Kane (également chez les ANIMALS de 1994 à 1999) et son timbre particulier remuent la foule au point qu’il est très difficile pour le groupe de s’éclipser de cette salle où traverser le public pour sortir fait partie du jeu. Du coup le rappel donnera la joie au public de voir le groupe s’amuser sur les légendaires Great balls of fire et Route 66, qui plus est accompagné par un Classic Jaja (leader des CLASSIC AND TROUBLES) visiblement aux anges. 

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.