Une petite contribution ?

Chroniques concerts
26
Mar
2013

Découverts avec The Wrong songs to right wrongs (voir ici :HEY ENEMY [Uk] The Wrong songs to right wrongs (Predestination Recs) 2012),

les écossais de HEY ENEMY font une escale au Nashville Pub de Béziers pour proposer aux (trop peu nombreuses) oreilles friandes de death-y-b’hellz un set détonnant au carrefour post rock / noise aux accents parfois dronifiants. Le groupe s’éclate enfin après une plage de sérieux l’après-midi pour l’enregistrement de quelques friandises destinées à un split EP à venir dont nous reparlerons à coup sûr très rapidement. 

 

Sous la férule de l’asso Gabu désormais aux commandes d’une bonne partie de la programmation, le concert de ce soir est à saluer quand rock sauvage, bonne ambiance et endroit propice sont tous présents à l’appel. On notera un batteur qui bastonne, des cordistes torturés et des voix qui ne le sont pas moins et qui ravirent, cachet Dead Church faisant foi, les gens de bon goût accoudés au comptoir. La sortie d’un nouveau LP, on en parle ici même dans les jours qui suivent, et un bon esprit à saluer, font deaf-initivement de HEY ENEMY un groupe à suivre et à soutenir, et merci également aux hôtes / organisateurs qui savent mettre les gens à l’aise et à l’abri de la soif par le biais d’un choix jouissif en ce qui concerne la culture du houblon. Bring the noise, yes, mais avec une Malheur fraîche dans la pogne. 

 

Spéciale Ged-y-casse à AnaïsSylvain (The Strong arm(s) of the law !) et à Leprophil, survivant au même titre que votre non-serviteur après quinze ans de bons et loyaux se(r)vices zinistiques. 

 

Dans le même genre : LAHIUS [Fra] + VELOOO [Fra] à Béziers, Nashville Pub le 10/01/13

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac