Tu payes ton coup ?

Chroniques concerts
22
Jui
2014

Il faut absolument prendre l’habitude de se déplacer même quand la programmation musicale n’est pas de son goût,

les échauffourées gouvernementalo-intermittentes devraient avoir la compréhension de tous, c’est en levant son cul et en allant à la rencontre du boulot sur place des personnes sans qui rien ne se passerait, les « petites mains » qui restent souvent dans l’ombre que l’on y parvient. Car c’est un sacré taf de tenir un festos gratos, d’organiser un parking (il faudra peut-être fignoler de ce côté-là), de servir de la bouffe sympa et de pratiquer des tarifs honnêtes. 

 

Pas friand du premier groupe CALLE CARIBE que l’on ne verra qu’en partie, restaurant juste avant oblige, ceci dit la prestation comble les cuivrophiles et c’est tant mieux pour eux, voir les gens danser et passer une bonne soirée fait toujours un peu de bien. On ne comprend pas trop l’utilité des deux scènes (il n’y en avait qu’une la dernière fois) puisque les changements, assez longs, auront presque tous lieu sur la petite d’où l’on déplorera un son un peu light. Toutefois LE PEUPLE DE L’ORB qui prend la suite remporte un franc succès auprès de ses aficionados. Pourtant, malgré tous les Malavida et Misirlou du monde la boite a rythme c’est niet-pas-possible même après toutes ces années. 

 

Les TRES PUNTOS quant à eux ont droit à la grande scène et envoient à leur habitude une bonne prestation du ska rock qui enthousiasme visiblement le public avec refrains entraînants et tenue de scène solide, il est toutefois dommage de devoir penser constamment à se réfréner dans la fiesta à cause des divers guet-apens posés sur le route par la maréchaussée comme à chaque fois, cela n’empêche pas plusieurs centaines de personnes de venir montrer leur soutien à ce collectif Aires Festif, vivement la prochaine date ! 

 

Spéciale Ged-y-casse à Auré et Nico, on l’a bu ce coup, malgré les pille-pichets !

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.