Chroniques concerts
18
Avr
2017

Et pourquoi pas un concert de THE EXPLOITED sans Wattie ?!

Des années que ça nous pendait au nez vu les légendaires excès en tous genres du bonhomme, paf, c'est fait puisque si la date de Paris est annulée, celle de Montpellier, elle, est maintenue avec coup de patte vocal des CASUALTIES inclus au programme.
 

L'arrivée, grâce à un ami coléoptère sympa, se transforme en film de ninjas quand une partie de l'équipe de la TAF apparaît affublée de masques noirs because un cocktail asthme / allergies pfff, kill the cyprès ! Et on sait de quoi on parle ici !

Mais trêve de pollens, car les allemands de CODE RED envoient un thrash (parfois death) entre un METALLICA speed et un SEPULTURA groovy mais brutal. Et on avoue que ça ne sonne pas si mauvais que ça en plus, le choix de ce groupe est juste un poil étrange pour une telle affiche non ? On a presque comme toujours envie de dire que deux groupes, surtout de cette intensité, suffisent, mais bon voilà, c’est comme ça, on ne va pas cracher sur un œuf de plus dans le jardin de Pâques.

On parlait d’intensité, c’est le mot qui qualifie le mieux les prestations des CASUALTIES qui sur scène célèbrent l'armageddon comme personne, sans temps mort, l’arrachage de feuilles est total et public, à l’image du groupe, est complètement déchaîné. La salle bourrée à craquer plébiscite les new-yorkais et Nawakulture se joint à tous dans le même sens. Comme il y a trois ans 1, le concert est une putain de tuerie punk rock sauvage et cradingue et on peut déposer délicatement dans une petite boîte les cervicales et les tympans, y a plus rien à en faire après ça…  

Comment ? Il reste encore un groupe ? Ah, oui, c’est vrai, et là on fait moins les malins, EXPLOITED sur scène c’est aussi du genre effrayant mais sans son épouvantail vocal, le groupe anglais allait-il réussir à ne pas décevoir une salle tout acquise à sa cause ? Eh bien ma p’tit’ dame oui, le contrat est rempli car si le bassiste qui prend le micro n’a pas le même « timbre » de voix que le pré-grabataire à crête rouge, il parvient tout de même à mener un set lui aussi apocalyptique, certains trouvant même que la formation sonne mieux que sur certains concerts précédents 2 et quand les CASUALTIES viennent filer un coup de main ça vire à la teuf entre potes, on passe réellement un bon moment bien qu’un peu suffocant vu l’affluence mais on ne va tout de même pas se plaindre que le public se soit pour une fois bougé l’arrière-train, on se demande juste, vu le nombre de visages inconnus, où était l’habituelle majorité montpelliéraine…

Spéciale Ged-y-casse à So pour les plans divers, à Tiziana pour le plaisir de dire des bêtises et de voir nos gueules dans sa boîte à images, à Delphine et Souflette, Madame et Monsieur Skarabé et surtout, bien sûr, au chauffeur providentiel qui me déposa (en bas de chez moi !!!) et dont j’ai bouffé le nom, c’est pas beau Alzheimer, manifeste-toi donc si tu lis cette bafouille…

Punk as fucking fuck !!!

1 voir THE CASUALTIES [Usa] + THE BUTCHER PROJECT [Fra] + FIGHTORPEACEMOTTE [Fra] à Saint-Jean-de-Védas, Secret Place le 25/09/14.

2 tiens, au passage, nous, on a ça en rayon : THE EXPLOITED [Uk] + UNFIT [Fra] à Montpellier, Rockstore le 10/11/08.

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !