Chroniques concerts
08
Aoû
2017

[Publié à l’origine dans La Pieuvre du Midi N°66 - writer’s cut]

Encore un succès pour le Festibaloche à Olargues !

Mieux vaut tard que jamais, nous avons réussi à nous pointer le dimanche pour célébrer la venue des FATALS PICARDS 1 en terre occitane et constater qu’une fois de plus le Festibaloche est synonyme de convivialité, de passion et de bonne humeur. Cette année, les festivités, agrémentées d’un petit marché et d’échoppes regorgeant de tout un tas de choses diverses pour se sustenter ou s’amuser, se passèrent de l’autre côté du village sur une esplanade en pente permettant même aux pygmées de se délecter des concerts tout en s’écroulant, c’est le troisième jour, sur un sol herbeux de qualité, youpi.

 

Entrecoupés des interventions du collectif reggae / ragga / rock steady / dub du RAGGA YOUTHS POSSE, trois concerts se succèderont avant notre retour en terre bédaricienne car il faut bien se reposer parfois en cette période chargée en sortie diverses et variées.

En passe de sortir un premier album, SIMAWÉ est venu de Loire présenter son répertoire qui mêle adroitement ska / reggae / ragga et pop bluesy. Le chanteur, c’est original, est muni d'une grosse caisse juchée comme un bass-tom et d'une caisse claire et fait office de batteur tandis qu'autour de lui s'affairent guitares et basse pendant une prestation plutôt agréable qui convoque assez fréquemment le rock dans une tension électrique qui évite à ces morceaux de sonner comme d’énièmes resucées du reggae à l’ancienne qui nous fatiguent régulièrement. Cette énergie à revendre est le secret d’un groupe clairement destiné à grandir incessamment sous peu.

Question de goût, on est pour le coup bien moins fan du TROTTOIR D’EN FACE et de son intro parlée - un peu trop - solennelle qui laisse place à un cocktail de chanson française et de rock / pop cuivré et festif, parfois pas loin d’un mix LOUISE ATTAQUE / 10 RUE DE LA MADELEINE / GOULAMAS’K / RUE KETANOU mais le prisme montre parfois aussi une facette disco plutôt marrante (chorégraphies incluses) et quelques pointes de ska / reggae. Le son manque un poil de profondeur (de gratte surtout) sur les morceaux les plus rock et ça papote quand même parfois beaucoup au lieu de jouer mais le public semble accrocher, tant mieux donc si la majorité y trouve son compte.

Changement de ton avec les FATALS PICARDS (le groupe qui pourrait bien renvoyer les canettes aux cons qui les jettent) et leur discours - corrosif et salvateur - sur les hippies (Le Combat ordinaire ah !), les drapeaux bretons de concert (À la vie, à l'Armor) ou le reggae (…), permettez-nous juste de nous demander où est-ce qu'ils vont chercher l'énergie d'être à ce point déchainés en permanence comme Paul le chanteur le plus ravagé de la chanson française ? Les hymnes punkoïdes comme Le Défibrillateur (le chaînon manquant entre Plastic Bertrand et les PISTOLS) ont notre préférence et d’ailleurs on a droit à un joli paquet de ceux-ci (Punk à chien, Chasse, pêche et biture, Bernard Lavilliers ou les métalliques Le Reich des licornes ou Punk au Liechstenstein…). Sauf que même dans la douceur (par exemple sur le poignant Mon père était tellement de gauche interprété par le batteur Jean-Marc Sauvagnargues) le groupe ne perd pas en crédibilité et l’ensemble de la prestation (quoiqu’on n’ait pas vraiment accroché avec Tais-toi et creuse), pimentée par l’apparition d’une fille déglinguée qui apprend soudain à voler, vaut le coup d’œil. Ah, et leur don pour électrocuter les reprises comme cette fois L’Amour à la plage des très bons NIAGARA, c’est juste la cerise à l’eau-de-vie sur un gâteau déjà bien chargé.

Comme l’année précédente 2, une affiche en crescendo dans un lieu enchanteur, le tout pour un prix ridicule (5 € la soirée sans déconner !) = à l’année prochaine !

1 dont nous avons régulièrement parlé ici, voir FATALS PICARDS [Fra] Fatals s/ scène (Adone Label) 2011, LES FATALS PICARDS [Fra] + KIKO [Fra] à Montpellier, Rockstore le 23/11/12, on a même une interview qui date un peu là : LES FATALS PICARDS [Fra].

2 voir OPIUM DU PEUPLE [Fra] + THE ADMIRAL [Fra] + SOVIET SUPREM [Fra] + STARFISH [Nl] + MANUDIGITAL [Fra] à Olargues, Festibaloche le 05/08/16.

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !