Tu payes ton coup ?

Chroniques concerts
12
Fév
2018

Encore une fois grâce à l'ami solidaire Thierry,

nous voilà en route pour une soirée hardcore au KJBi qu'on n'avait pas vu depuis une éternité (était-ce pour H-ONE [Fra] + BONESCRAPER [Fra] + GATE OF MIND [Fra] le 11/02/17 ? Déjà un an ?? Aaargh !!).

Le premier groupe, DARJEELING OPIUM, from Montpellier City, se caractérise par une fusion hardcore typiquement années quatre-vingt-dix qui parviendra rapidement à mettre le feu avec un chanteur visiblement motivé pour en découdre. On a un petit peu de mal au début avec un chant aussi aigu  mais finalement la formation met tellement ses tripes dans la prestation que tout ça passe comme une lettre à la poste, en particulier grâce à une section rythmique agile et carrée. On espère écouter quelque chose rapidement sur disque pour vous en reparler quand le moment sera venu.

Les bordelais de BLACK TURPENTINE se distinguent à leur tour par une forme de hardcore tour à tour brutale, chaotique et noisy, ce qui n'empêche pas le groupe de faire joyeusement sauter tout le monde partout. C’est vrai qu’on apprécie vraiment la tenue de scène de musiciens franchement chauds pour faire trembler les murs, on vous reparle bientôt de leur disque Failure (2017) que l'on a récupéré le même soir, parce que ces compositions courtes et intenses méritent d’être partagées avec le plus grand nombre de gens de bon goût.

Dans le rayon hardcore abrasif et massif, voici REAL DEAL, actif dans la région de Tours depuis 2011 et visiblement attaché à la scène. Une scène qu’il tient sacrément bien au vu des réactions enthousiastes des présents (qu’on s’attendait à voir un peu plus nombreux mais c’est comme ça). Le groupe alterne vélocité groovy et breaks surheavy pour le grand bonheur des mosherz, pogotteurs, bangerz qui s’en donnent à foie joie. Et dire qu’il y a encore des rabougris pour dire qu’on ne trouve plus de hardcore valable en France, on a eu ce soir quelques preuves du contraire et, bien sûr, on en est ravi, vivement d’autres concerts de ce genre qui permettent à votre non-serviteur et son quintal de slammer comme le jeunot qu’il n’est plus depuis longtemps. Punks as fuck lazy bastards !     

Vous l’aurez compris, on a passé une excellente soirée en compagnie de trois groupes très méritants chacun dans leur catégorie, dommage pour TERROR SHARK qui ne put être de la partie, bon anniversaire au passage au KJBi qui fêtait dans le même temps ses quatre années d'existence. Espérons que ces messieurs blessés auront fait réparer respectivement nez et genou, dur dur la vie d'un rocker. Et encore plus le sol en béton.

Speciale Ged-y-casse à Gasmask Zaza, Svenja, Thierry, Skanny, Kébra et, bien sûr, les indispensables Jacques et Daniel.

Galerie de photos ici : https://www.nawakulture.fr/photos-concerts?2018-02-09.

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.