Chroniques concerts
19
Mar
2018

Avec cette saloperie de bruine qui commence à tomber sur Béziers

dès la sortie de la Nawakhouse, certains trottoirs deviennent de véritables patinoires, de quoi se gaufrer artistiquement pour le plus grand plaisir de Lord Nelson MonfortCet élégant monsieur croisé dans la rue expulsant sans ménagement un excédent de mucus le doigt fermement appuyé sur sa narine droite symbolisera-t-il une Saint-Patrick pas prévue pour être très subtile quand les requins gonflables et autres animaux aquatiques biscornus vont se mettre à valser à l'Endroit Secret, célébrant du même coup plusieurs anniversaires ? Autant dire de sales bougies au programme sur un volumineux gâteau nappé de thrash, de punk oï et de hardcore.

Pour la mise en bouche, les pirates sétois de BACTERIE BRIGADE gratifièrent l’auditoire d’un chouette set de punk oi! rugueux qui tabasse sec sans pour autant se départir de son sourire, le double chant laisse volontiers fuser galéjades et refrains rageurs, on espère mettre la main sur un enregistrement un de ces quatre parce qu’on a vraiment accroché avec ce groupe.

VÉNÈRE prend la suite et le power-trio va briller comme nous l’avait fait pressentir son très bon album éponyme 1. La rencontre brutale entre punk, stoner et thrash metal se fait dans la douleur, surtout au premier rang quand il faut castagner tous les jeunes loups voulant usurper le trône des vieux débris de nôtre sorte. L’ambiance est bonne, les riffs bien gras, les vocaux grognons, tout ce qu’il faut pour nous énerver un peu plus, forcément.

Les gloires locales de TERROR SHARK 2 ne renoncent pas aux courts brûlots patates-thrashcore-dans-la-gueule et on a encore et toujours l’impression que les messieurs sont restés cinq minutes sur scène tant le temps passe vite. Et bien. Ces types tiennent death-y-dément la scène comme des grands, même si nombre des « invités » à la fête passent plus de temps avec le groupe qu’avec le public. Encore un putain de concert comme on les aime, bon enfant et sans concessions.

HYPOCONDRIAX, inconnus de nos services de renseignements, n’ont d’autre choix que de jouer vite et fort après cette joyeuse succession de doux dingues. Ces albigeois performent un punk / hardcore rapide et ultra énergique qui fait taper très vite du pied jusqu’à se press-y-piter au milieu des mosheurs sauvages (les marteaux piteurs ?), encore un set qui nous donne envie d’en savoir plus sur ces musiciens visiblement sympas et terriblement efficaces. On aura mis le temps mais mieux vaut Tarn que jamais pas vrai ?!

On avait été agréablement surpris par la prestation de DARJEELING OPIUM au KJBi 3, rebelote à la Secret Place où la baston est de nouveau au programme, les cabrioles aussi, le tout sur un rythme généralement bien dosé en pied au plancher mais qui n’empêche pas non plus un groove certain, garant une fois de plus de l’envie d’aller gigoter. Ce groupe plante à chaque fois une belle zone, son chanteur en tête, et on se fera un plaisir de retourner les voir ici et là, on the road again !

Spéciale Ged-y-casse à Svenja, Thierry et Skanny, Angelo et un M’sieur Lelaurain chaud bouillant, et puis tous les gens plus vieux d’un an, chacun son tour, jeunes cons !

1 voir VÉNÈRE [Fra] S/t (Autoprod - 2017).

2 clique donc là https://www.nawakulture.fr/index.php/rechercher?searchword=terror%20shark&ordering=newest&searchphrase=exact&limit=20.

3 voir REAL DEAL [Fra] + BLACK TURPENTINE [Fra] + DARJEELING OPIUM [Fra] à Le Crès, KJBi le 09/02/18.

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.