Tu payes ton coup ?

Chroniques concerts
07
Mai
2019

Long time no see la Taf, on saute donc dans la bagnole de l'ami Mathieu  

pour aller assister à ce concert où se déroulera, outre une belle liste d'absents (on est dimanche, blablabla…), un joli défilé de fines moustaches et de chaussettes enfilées jusqu'aux genoux.

Mais trêve de considérations socio-vestimentaires, il est temps de s'apercevoir que les locaux de l'étape, TERROR SHARK, sont toujours trois et sont toujours très motivés à planter la zone, quitte à ressortir une nouvelle fois du cornet surprise un bataillon de - deux - requins gonflables afin d'agrémenter au sein de l'auditoire un set de thrashcore brutal, rapide et lapidaire qui fait à coup sûr son effet chez les fans de boucherie-charcuterie sonore, dont nous sommes bien évidemment. Merci pour ce bon moment les enfants, et vivement un nouveau disque !

S’il est une phrase à retenir de la prestation des autrichiens INSANITY ALERT, qui déclencheront par ailleurs un véritable incendie dans la maigre troupe rassemblée ce soir, nous nous devons de la citer : « je ne connaissais pas Julien Clerc, mais je crois qu'il a une bite de cul ». Comment ensuite douter plus d'une seconde de la valeur philosophique des refrains de cet excellent groupe prônant l'unité metal / punk et la fiesta ? Fiesta qui a désormais un nom : la polystyrène party, on imagine la joie de ramasser ce merdier à la pelle et à la balayette mais c’est sûrement le jeu ma pôv’ Lucette. Ici aussi le metal est servi très chaud, très vite, très fort, et c'est l'éclate pour qui veut s'adonner au téléscopage en règle avec tout ce petit monde. Pour vous faire une idée et regretter de ne pas être venu, écoutez donc 666-pack, la dernière galette du groupe. Spitzenklasse


On en profite pour faire ce que l'on fait souvent ici chez Nawakulture : livrer une petite pensée à tous ces bénévoles qui se cassent systématiquement le cul pour que vous puissiez passer une excellente soirée dans les meilleures conditions possibles, gloire leur soit rendue, et spéciale Ged-y-casse à l’équipe de bras (et pas de lunettes !) cassés : Mathieu, la Marquer Family (merci pour le slam, les petits bras, HA !), Kebra, Mickey et ceux qu’on oublie pour cause de grippe à bière. MOSH!

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.