Tu payes ton coup ?

Expositions / Salons
11
Mar
2015

« L'art est un jeu qui se joue entre l'esprit et la matière »,

et l'artiste autodidacte montpelliérain Patrice Palacio applique sa propre règle avec un rassemblement d'oeuvres sur porcelaine tournée, huile sur toile, dessin, magnet sur cuivre et on en passe, les fameux Je_X oscillent d'une réalité à l'autre, de la sienne à la notre, de la notre à sa représentation dans le temps et l'espace.  

L'huile est terriblement belle en noir et blanc (Alice ou K. O.), le Bouddhanxyolitique quant à lui dore sa pilule sous des cieux souvent grisâtres. Ceux-ci ne sont pas pour autant d'une accablante mélancolie puisque l'humour affleure aussi souvent, même l'Ego est sous plexi et fuit goutte à goutte à la sortie, tandis que la charmante Sainte-Agathe demeure sous cloche au saint des seins ou que le Lotoportrait est à la fois, comme son nom l'indique, un jeu de mots et à gratter...

Et moi, comme un chien dans son énième "jeu", entre autres de quilles, oui, d'autant que je n'ai vu la boule au sol qu'au moment de sortir, on passe à deux doigts d'une belle gamelle, entre autres grâce à un...jeu de jambes exceptionnel. Une bien belle exposition donc, où noir, blanc et rouge rivalisent, souvent avec malice. So everything is written...? En ce qui me concerne, oui. 

 

© GED Ω - 11/03 2015

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.