Tu payes ton coup ?

Expositions / Salons
09
Avr
2017

[Publié à l’origine dans La Pieuvre du Midi N°45]

Quatrième édition des Eco-dialogues à Bédarieux :

recycler, recréer !

« Nos déchets sont nos richesses - l’économie circulaire et solidaire » : un petit tour à la Tuilerie samedi dernier a suffi pour nous convaincre que décidément, le tri et le recyclage des déchets est non seulement un défi mais aussi un enjeu passionnant. Les exemples exposés sont édifiants, des vêtements en assemblages de matières recyclées aux ressourceries (dont le bien connu Bon débarras) en passant par les œuvres d’Art Sauce Création (venu avec des sculptures mais aussi avec notre œuvre préférée de Walter Barrientos qui arbore une splendide tête de mort), Alain Cruvier (un peintre plasticien qui livre une très chouette version actualisée du Déjeuner sur l'herbe de Manet), ou Ariane Sirota (dont les installations et les expressions sculptées d'une utopie féministe ne lassent pas d’intriguer) entre autres.

On a particulièrement craqué sur les chaises customisées de l' « irrécupérable » Gérard Saez de Boub’Arts (voir http://www.sculpture-saez.fr/) à base de matos et de peintures de récupération, la « bibliochair » remportant la palme, à moins que la « picolchair » et son casier à bouteilles… On pouvait aussi trouver sur place une sélection de bouquins sur le sujet sélectionnés par la librairie Joie de connaître.

En un mot comme en cent, c'est FOU tout ce que l'on peut faire avec la récup’, ajoutez-y juste un peu d’imagination et ça ira tout seul !

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.