Chroniques CD
30
Jui
2012

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

La France a toujours, contrairement à ce que la logorrhée de certains autochtones méprisants pourrait laisser penser,

recélé de très bons groupes de death metal, en particulier en Alsace où seront salués au passage les très méchants PENETRATORINHUMATEMESTEMAFRAYEURS / CRUSHERVACARME ou encore APOPLEXY... MERCILESS, qui i-grecquise son patronyme pour éviter la confusion avec les (excellents) homonymes suédois se forme en 1987 et délivre au fil de ses premières années une série de démos qui restent dans les mémoires des lecteurs de Hard-Rock Rendez-vousRiff Dacier en soit témoin ! Quelle paire de gratteux quand même hein ?!! Sont donc réunis sur cet affriolant double CD les trois bandes magnétiques (Immortal harmoniesVisions from the past et Vomiting nausea) mais aussi deux répèt’ / reliques de 1988 et 1990 qui crépitent salement ainsi que deux live de bonne qualité de 1994, juste après la sortie du succulent Coloured funeral. La vague incroyablement incessante de rééditions en tous genres - du pur classique underground à la pire déjection possible - va toujours crescendo mais dans le cas de cette double déflagration, bonne surprise avec également un livret hénaurme avec paroles, photos, flyers, coupures de journaux d’époque etc. Belle pièce pour les passionnés, vieux croûtons ou jeunes cons, recommandée par la Church

 

http://www.myspace.com/mercylessofficial

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.