Une petite contribution ?

Chroniques CD
25
Juil
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Pourquoi quelquefois la sauce ne prend pas reste un mystère.

Des fois non. Pour l’individu lambda, un album d’AC/DC est le même que les précédent et suivant, une véritable mythologie parmi les idiots apprentis du rock. Pour les puristes chaque album des Australiens démontre une personnalité propre, une époque. Pour Fly on the wall c’est là que réside le problème. En ce qui concerne la personnalité, elle se trouve un peu mise à mal par ce gros son américano-lovant qui sévit à cette époque où seuls comptent le marché US, les radios commerciales et les tournées des grands stades. Certains titres ne sont pourtant pas à jeter (Shake your foundationsSink the pinkPlaying with girls...) mais on est encore loin du retour en grâce...

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.