Tu payes ton coup ?

Chroniques CD
13
Oct
2006

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Cette cuvée 98 a le (récurrent chez MOTÖRHEAD) mérite d’envoyer le bois comme il le faut.

Des baffes comme Love for sale, le lourdingue Dogs of war, le très rock’n’roll Snake bite love et Assassin avec son break tribal introduisent l’album de manière aussi claire que la superbe pochette de Joe Petagno (orthographié Patagno, il a dû apprécier...) : ça va poutrer ! Un autre disque à avoir dans sa collec’ de reliques décib’helliques !!! En particulier parce qu’il est plus varié (des passages seventies, méchant metal, boogie, blues et même une power ballad de la mort : Dead and gone !) que les livraisons habituelles de la bande de speed freaks. Rock’n’roll über alles les potes !!

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.