Tu payes ton coup ?

Chroniques CD
06
Jan
2016

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

On a beau avoir fait plusieurs fois le tour du bocal,

on n’en a pas pour autant oublié l’album précédent (voir GUEULES D’AMINCHE [Fra] C’est la vie… (Patch Work Prod) 2013). A peu près deux ans plus tard, voici venir ce Syndrome joliment illustré qui présente un troisième recueil de chanson française mâtinée de java, de musette, de jazz swing, de petites pointes rock, avec quelques clins d’œil aux aînés (Renaud bien sûr, mais aussi Dutronc, Django Reinhardt…).

De l’accordéon, de la contrebasse, de la guitare généralement acoustique et une batterie épurée mais tonique, voilà l’écrin musical d’une voix (et parfois deux) qui nous balade(nt) dans un univers qui évoquerait parfois Mano Solo bœufant gaiement avec Sanseverino, voire le génial SKELETON BAND sur La Java de l’au-delà, un chouette morceau macabre. Un peu moins d’une heure de chanson réaliste, entre espoir et mélancolie, qui devrait interpeler les fans des HURLEMENTS, des OGRES… Les morceaux les plus sombres (la fameuse Java, Des maquillés…) ou le punky Le Tatoué en Amérique emportent ici l’adhésion.

https://www.facebook.com/gueulesdaminche

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.