Tu payes ton coup ?

Chroniques CD
06
Jui
2005

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

[Écrit à l'origine pour le fanzine mort-né Grabüge]


Oui, bon, on a compris. L’ère de la dépravation lynchienne et métallo-industrielle des deux premiers albums est quelque peu diluée ici mais, boxon de boxon, il FAUT avouer que chaque sortie de RAMMSTEIN comporte depuis un joli lot de titres atomiques, un peu de bonne foi que Diable ! Fais-toi péter, le son à donf, des singles en puissance comme Benzin, Mann gegen Mann, Rosenrot ou le marrant Te quiero puta pour voir ! Avec une production énorme ça sonne tellement parfait pour qui supporte la rudesse sonore du germain ! Cool digipak gaufré en sus.

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.