Une petite contribution ?

Chroniques CD
25
Mar
2013

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

[Publié à l’origine dans Abus Dangereux N°123]

Le carnage d’instruments sur les différents pans de ce digipack (ici on brûle les batteuses, on roule sur les claviers, on chope les grattes à la hache...) laisse présager une sauvagerie musicale qui ne fait pas défaut lorsque le bouton Play se voit bousculé. Les territoires punk, post-core et noise sont visités avec la légèreté d’un bataillon de la Légion Etrangère, ne pas chercher sur ce disque poésie ou inspirations progressives, il faudra « se contenter » d’un méchant brûlot brut de décoffrage au son très live. Le trio écossais, qui n’en est pas à son coup d’essai puisque quelques EPs sont sortis précédemment, s’apprête à ravager les terres européennes, y compris la France, et doit prendre une ampleur effrayante une fois les amplis branchés. S’ils ne passent pas trop loin, un déplacement s’imposera car HEY ENEMY est une excellente surprise

 

http://www.heyenemy.com/ 

 

* c'est fait depuis, voir : HEY ENEMY [Uk] à Béziers, Nashville Pub le 12/03/13 

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.