Tu payes ton coup ?

Chroniques CD
27
Nov
2006

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

[Publié à l'origine dans Ged a écouté pour vous N°12]

En seulement quelques sessions d’enregistrement ce guitariste prodige à la technique novatrice révolutionne le blues, l’électrise, le rend plus sombre, voire plus méchant… Sa façon de jouer (le pouce garde la rythmique, mélodie sur les autres cordes…), il la garde pour lui farouchement et va même jusqu’à enregistrer ses morceaux assis face au mur pour que les témoins ne puissent la reproduire. Cette technique et son histoire ne sont pas les seules particularités de cette carrière atypique.

Car l’homme a été soupçonné d’avoir signé un pacte avec le Diable. Car ce succès inopiné et cette manière « diabolique » de jouer de la guitare ne laissent personne indifférent et provoquent rixes et jalousies. Johnson finira d’ailleurs empoisonné à la strychnine en 1938, laissant encore plus de soufre dans les lignes de sa biographie.

Tous les morceaux sur ce disque sont des classiques absolus car revisités depuis par Eric Clapton (sûrement le plus grand fan de Johnson devant l’Éternel…), les ROLLING STONES, LYNYRD SKYNYRD ou encore LED ZEPPELIN. Si aujourd’hui son style se révèle lointain du blues moderne, électrique à outrance, on se fait avoir à tous les coups, les morceaux sont très facilement mémorisables de par la simplicité des riffs et du tempo.

Personnellement j’adore. Merci encore à Lucifer pour ce disque séminal, influence inconsciente de 98,9% des groupes de rock actuels.

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.