Tu payes ton coup ?

Chroniques CD
14
Aoû
2017

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Au fin fond du Périgord, M-Kha a travaillé dur

(et enregistré « à la maison » qui plus est) depuis 2014 afin de voir publié son premier album estampillé post-black metal. Post- ou pas, AODON s’est effectivement et fortement inspiré du metal du Diable (chant typique, guitares tordues, ambiance glaciale, rythmes rapides quand c’est nécessaire) pour la composition musicale, la principale pierre d’achoppement étant les textes qui ne manifestent aucune dimension religieuse. Black metal = Satan, du coup, parlons donc de dark metal pour une entité qui mène une intéressante réflexion sur « l’enfance [qui] permet à la violence mentale et physique de se manifester sans obstacle ».

Après la confection de cet album se présentant sous la forme d’un digipak sobre et contenant les textes (qu’on aurait toutefois bien vus imprimés un peu plus clairement), M-Kha précise qu’il a réuni autour de lui des musiciens en vue de se produire prochainement sur scène. On vous tiendra bien sûr au courant si on parvient à voir AODON dans cette situation un de ces quatre.

En attendant, suivez le lien ci-dessous pour écouter un album pas vraiment surprenant mais sacrément bien foutu.

https://aodon.bandcamp.com/releases

 

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.