Tu payes ton coup ?

Chroniques CD
06
Oct
2017

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Ce deuxième EP du Baron de Châlons En Champagne

est composé de cinq titres variant les ambiances pour mieux pour vous embarquer dans son chouette univers post-rock instrumental. Si la majorité des plages ciblent l’onirique et le contemplatif aérien (Putain de guerre, Life, Une ville, la nuit - rapport avec Bohringer ? - ou le très bon Diver man…), une autre s’avère bien plus sombre et menaçante (Squeleton contre 4 oeils) mais toutes ont un aspect clairement dirigé vers la bande originale de film.

Ça tombe bien puisque l’artiste lie sa musique à des images, un DVD est même inséré dans le deuxième volet du digifile, il contient les versions clips de chacune des compositions et il faut bien avouer que le Baron Rien a abattu un joli boulot de montage d’images d’archives ou de documentaire, voire même un film ou un dessin animé (Squeleton contre 4 oeils, death—y-dément notre préféré, par le biais du détournement du vieux manga Fantaman, donnent même lieu à des dialogues assez comiques) quand ce n’est pas l’artiste lui-même qui fait réaliser son propre film (Une ville, la nuit) ! Beau boulot.     

On a aussi eu droit à un magnet et à un marque-page dans l’enveloppe, sympa. Serez-vous assez sage pour mériter ces bonus ?

https://www.baronnichts.fr

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.