Chroniques CD
14
Nov
2017

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

[Publié à l’origine sur Dead Fucking Church M’Aaagh # X]

Le leader de TEMPLE OF BAAL, Amduscias, s’accorde une très sérieuse récréation et par là même rend hommage au black metal de la renaissance des années 90. Epaulé par une boîte à rythmes, il invoque ses démons et livre cinq compositions furieuses et glacées et qui dans le même temps exsudent des senteurs délicieuses made in thrash metal (le titre éponyme, Bestial satanic evil ou Desecration mitraillent tout ce qui bouge, ce type est un formidable gratteux qui de plus n’hésite pas à balancer des soli épileptiques pour pimenter un plat déjà nettement explosif).

On reconnaît sans peine la marque de fabrique de l’homme, toujours brutale et accrocheuse en même temps, le réflexe d’un vrai fan de metal qui a l’habitude de headbanger sur des morceaux qu’on n’a pas vraiment besoin de speeder à l’extrême pour en faire de vraies pièces de violence métallique, le plaisir de « suivre » un morceau avec ses muscles et ses os est un péché délicieux qu’on ne devrait pas oublier quand on compose.

Cette démo est une tuerie aux saveurs surannées, la prochaine fois il faudrait juste monter un poil le chant, et on la conseillera aux amateurs du genre qui gageons-le, ont déjà cette chose si son auteur a bien voulu la diffuser. Mais rien n’est moins sûr en fait.

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !