Chroniques CD
06
Déc
2017

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

[Publié à l’origine sur Dead Fucking Church M’Aaagh # X]

Conscicide (BESTIAL SUMMONING) a décidé de se foutre en l'air à l'âge de trente-cinq ans, on peut se demander s'il aurait été d'accord avec cet « hommage » tardif comprenant tout le début de sa discographie sous le nom de l'infâme provocateur BHAOBHAN SIDHE, d'abord sorte de black metal minimaliste et tordu qui ferait passer VON pour du progressif puis tentative très destroy d’approcher l’hell-ectro-ambient satanico-louche.

On s’aperçoit après toutes ces années que malgré l’approximation qui règne, c’est l’ambiance qui est toujours la patronne, glauque comme un cadavre de cosmonaute moisi qui flotterait dans l’infini vide de l’espace, bouffé de l’intérieur par des vers à la mastication musicale, et l’on verrait bien ce recueil de morceaux déglingués en bande originale d’un giallo qui se passerait dans une vieille station spatiale, genre Mir (sans les couleurs) juste avant un massacre sanglant (mais avec un couteau, sans quoi sinon…).

Bonne initiative que d’avoir compilé ces horreurs pour rappeler aux gentils fils-à-papa que pour jouer du vrai Suicidal black metal il faut commencer par faire peur et ensuite crever. Dont acte, petits cons !

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !