Tu payes ton coup ?

Chroniques CD
11
Avr
2018

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Dernier projet de Steve « Tregenda » Childers (BLACK WITCHERY & Co.)
avant son décès soudain en 2016, GRANDIOSE MALICE se voit publié l’année suivante chez Hells Headbangers en accord avec les proches du défunt afin que la musique ne passe pas aux oubliettes.

Après une introduction pas géniale qui sonne comme de la musique passée à l’envers (R U Hexperienced? huhuhu), l’Enfer se déchaîne enfin sous la forme d’un metal râpeux au feeling black / thrash entre VENOM, BATHORY et DESTROYER 666. Steve y tient les cordes tandis que Matt Glaser martyrise batterie et micro.

Vous aurez compris qu’on ne tient pas là le truc le plus original de la planète mais pour un matériel qui était à la base une démo envoyée à des potes, GRANDIOSE MALICE sonne foutrement bien et comme on est toujours ok pour secouer le bocal sur du mid tempo crade et méchant, on recommande bien sûr cette rondelle aux barbares de la même espèce.

Chouette couv’ par Ereshkigal, logo par Chris Moyen (merci au passage !), on trouve aussi sous le CD et à l'arrière un superbe dessin de GodLikeIkons et sur le livret (huit pages) les textes et quelques photos. The Eternal infernal s’en est allé, mais pas si loin qu’on le pensait ! See you in Hell !

[Bien évidemment, ce disque est ressorti en vinyle cette année]

https://godlikeikons.deviantart.com/ où vous devriez aller faire un tour parce que c'est bô.

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.