Tu payes ton coup ?

Chroniques CD
05
Oct
2018

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

La musique improvisée permet des rencontres uniques dans le ressenti qu'elles procurent « dans le chaos de notre biologie ».

Témoin celle unissant en 1999 au Japon le contrebassiste et percussionniste japonais Testu Saitoh et le saxophoniste soprano / sopranino français Michel Doneda.

En cinq pistes pour un total de plus de soixante-trois minutes de programme, le duo nous embarque dans un échange où les ambiances les plus étranges se succèdent, d’envolées chamaniques à des sons rappelant les chants d’animaux, existant, ou pas, dans une nature que l’on imagine - peut-être à cause de certaines sonorités de percussions orientales - comme un jardin japonais, bambous toquant sur les rochers du bassin à carpes inclus. Mais ce que l’on approchera plus du free jazz évoque plus une cave à musique gueudin, ou soudain une traversée de ville à donf dans une voiture distribuant généreusement la nourriture de son mange-disque à la volée.

Peut-être pas accessible au plus grand nombre qui aime traditionnellement la facilité, on conseillera ce disque à ceux qui aiment crapahuter sans protection dans la musique comme d’autres là où ça leur chante (ha !), perso on voit bien ça en bande originale d’un film expérimental azimuthé pour le plaisir.

Le livret contient quelques informations en japonais et en anglais, nous y apprenons par Testu Saitoh que Michel Doneda avait eu à cœur de visiter à ses risques et périls les montagnes environnantes, mais aussi comment est née la pochette. Ah et comment ne pas noter la présence de l'obligatoire et si exotique obi apposé au boîtier ? Merci Michel pour ce voyage intérieur.

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.