Tu payes ton coup ?

Chroniques CD
09
Fév
2019

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

1983 est une date cruciale pour le hard français,
car c’est cette année-là que sort le légendaire premier disque du plus grand groupe de heavy metal français : SORTILÈGE. Si celui-ci dépasse d’une tête le reste de la cohorte française, c’est d’abord grâce à l’extraordinaire voix très haut perchée et néanmoins athlétique de Christian « Zouille » Augustin, un type qui sait se servir de ses cordes vocales comme d’un véritable instrument.

SORTILÈGE est aussi un groupe dont le français est assumé et plutôt châtié, il sonne chez lui comme chez nul autre (on retrouvera avec photos et visuels d’époque les paroles dans le livret) et ne tarde jamais à embarquer l’auditeur dans son univers où histoire, fantastique et mythologie se donnent la main.

Les musiciens rivalisent de maîtrise, des cordes aux fûts, on ne voit pas ce que l’on pourrait reprocher à un disque par ailleurs doté d’une production réussie. Cette réédition est augmentée des titres de la démo de 1982, beau cadeau pour les fans à un moment où, étrangement, le reste du monde se rappelle très bien que la France avait donné naissance à une pléiade de groupe phénoménaux.

Prophète en son pays, c’est pô une sinécure.

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.