Tu payes ton coup ?

Chroniques CD
12
Mar
2019

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

On imagine aisément ces moines psychotiques au volant d’un étrange véhicule hybride
à mi-chemin entre tank et zeppelin, un machin hyper lourd mais à la capacité de planer très au-dessus des vicissitudes terrestres. Quand l’atterrissage d’un rêve blafard s’effectue en début de premier chapitre (Every word has to be told), c’est en fanfare, au rythme syncopé, le débarquement a quelque chose du pas de l’oie même si les imprécations restent d’un genre aérien.

Si le  psychédélisme est ensuite souvent de sortie, le noise rock, le heavy blues, le rock garage et les expérimentations post-punk viennent épauler cette jouissive entreprise de démolition des tympans, certes tempérée par un judicieux temps de digestion séparant les pistes.

Un festival de riffs monolithes tendance écrabouilloppressante, de sonorités fuzzy et de chants perchés qui ravira brutes et poètes dans un consensus précisément situé entre marteau et enclume. Ouille.

[également disponible en double LP]

http://www.viciouscircle.fr/fr/artiste/the-psychotic-monks

 

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.