Tu payes ton coup ?

Chroniques CD
07
Mai
2019

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Peut-on vraiment qualifier d’EP un disque de plus de trente minutes ?

On s’en fout, t’as raison, le principal c’est la musique que l’on a placée dessus. Celle-ci se caractérise par une voix de sirène (dans le vrai sens du terme, le charme d’icelle pouvant parfois devenir délicieusement vénéneux et dingue), un groove chaud et doorsien au tempo coolissime et hypnotique, des sonorités tout droit héritées des rockers gnaouas : les ingrédients parfaits pour un perchage intégral à destination de qui voudrait fuir et contempler de (très) haut un monde qui n’en finit plus d’effrayer les damnées créatures qui le squattent.

CEYLON offre ici une occasion d’évasion zébrée d’éclairs méchamment rock qui plaira autant aux fans de folk enfumée qu'à ceux de psychédélique, à l'ancienne ou pas. Y a bientôt plus de flowers, mais il reste le power.

https://www.facebook.com/ceylonlatranse/

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.