Une petite contribution ?

Chroniques CD
06
Sep
2019

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

On était resté longtemps sans nouvelles d’ARCHENTERUM 1,
la sortie de ce premier album (après plus de vingt ans d’activité !) sonne donc comme une surprise.

Le groupe avignonnais n’a pas laissé tombé entre-temps un death metal aux structures complexes et d’une sombreur bienvenue dans un genre qui n’a plus souvent que le nom du metal de la Mort. Ici on navigue vraiment dans une ambiance morbide et guerrière, bien que la poésie et la littérature (William Blake et Lovecraft sont de la partie, mais aussi Franck Thilliez) ne soient pas exemptes de ce carnage que l’on trouve d’emblée largement supérieur au reste de la discographie.

ARCHENTERUM certes persiste à utiliser une boîte à rythme (nous avons systématiquement une crise d’allergie juste à la mentionner), il n’en reste pas moins des plus convaincant quand il s’agit d’instaurer une ambiance, de narrer une histoire et de déchaîner les enfers quand le tempo se fait mitraillette et qu’une facette plus black metal vient montrer ses cornes.

Cette basse monumentale est particulièrement un putain de plaisir d’écoute, la production en général est d’ailleurs tout à fait adéquate pour un disque de la sorte et c’est une vraie réussite pour qui apprécie son metal fouillé et inspiré, voire bien plus intelligent que la moyenne. Donnez donc une chance à ce disque qui la mérite amplement.    

A priori, seules 200 copies ont été pressées, à votre tour de l’être donc, pressé, car il n’y en aura heavy-demment pas pour tout le monde.

1 quelques chroniques à lire ici : ARCHENTERUM.

https://archenterum.bandcamp.com/album/ainsi-fut-ab-me

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac