Tu payes ton coup ?

Chroniques CD
09
Sep
2019

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Ces « sérénades du désastre » ne manquent pas de charme.

Jonglant avec tout un tas de sonorités diverses (rock, punky pop, psyché, garage…), Eugénie Alquezar et Peter K en sont pourtant revenus avec une œuvre entière et personnelle, homogène même dans sa façon de faire voyager l’auditeur sur un trajet tendu et sombre, et néanmoins terriblement attrayant, les PRETENDERS, JOY DIVISION, Alan Vega, les RUNAWAYS, l'immédiat post-punk en général semblent tous avoir eu une petite influence là-dedans.

Chaque chanson est une histoire qu’une voix délicieuse nous conte sur un rythme souvent rentre-dedans mais qui n’empêche pas les perchages magnifiques à la Marc Bolan’s 5th dream (voir ci-dessous…), l’hypnotique Serpent (in French selvoupli !) ou Nylon & Milk. Nanti d’une production à la hauteur, d’une couverture tendrissime, cet album a de fortes chances de se faire remarquer si le public français se décide, une fois n’est pas coutume, à encenser de véritables sculpteurs sonores.      

Versions digisleeve et vinyle disponibles.     

https://parlorsnakes.bandcamp.com/album/disaster-serenades

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.