Tu payes ton coup ?

Chroniques CD
09
Oct
2019

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

ŁATANU l’avait déjà dit dans le premier disque de sa trilogie 1,

leur black metal sera râpeux et brutal tel que pourraient s’en rendre responsables MAYHEM, MALIGN, WATAIN, dont on est extrêmement friand ici, surtout si la touche cyrillique est le loup dans une bergerie fort usitée avec le temps. Ou ne sera pas.

Ce n’est pas la première fois qu’on le dit, mais la scène biélorusse botte des tonnes de culs, on trouve dissimulés derrière cette autre formation de qualité des membres et ex-membres de groupes de choc tels PESTILENTIA, STORMING DARKNESS, NIEZGAL ou encore RITE OF DARKNESS et parviennent à produire un gospel satanique tout à fait inspirant dans l’art de tout peindre en noir avec ses yeux tout en envoyant péter la moindre tentative de corruption spirituelle.

Le mix rugueux de l’inévitable Sadist (MISANTHROPIC ART, DEATHMOOR, SS-18 et tant d'autres !) nous évite un son lisse qui aurait été un véritable blasphème pour les ouailles de ŁATANU. Ouailles dont nous sommes résolument !!    

Le superbe objet (Horth au design + couv' !) à été produit à 366 copies numérotées à la main, et ne décevra pas ceux qui savent.

1 voir ŁATANU [Blr] Čorny manalit (Thou Shall Kill! Recs - 2017).

https://rthdxfff.bandcamp.com/album/eon-hora-aeon-of-horus

 

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.