Une petite contribution ?

Chroniques CD
14
Oct
2019

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

C’est vrai, le morceau-titre est du genre à déménager

tout en rappelant à notre vieux cœur le regretté compère David Laroche et son écrasé frontal. L’alliage pop / punk d’obédience joie-de-vivre-et-planches-à-roulettes fonctionne certes diablement bien ici, sait varier les climats, quitte à friser le grand public. Le tarabiscoté Robinet d’eau tiède continue dans la bonne humeur tout en évoquant un gentil modern metal volontiers gavroche.

C’est sur Premières neiges que l’on cale un peu, la mélodie, les voix claires se font trop présentes à notre goût même si la prod’ bastonne et que le design est très réussi. Champions du patin et Tempête je t’aime sonnent quelque peu comme un FATAL PICARDS dénué de l’ironie mordante si l’on voulait chercher un nom à tout prix, perso on trouve dommage que tout ça sonne trop lisse même si le groupe est clairement composé de très bons musiciens.

Nawakulture conseille donc PARPAING PAPIER à ses plus jeunes lecteurs pas fans de nos habituelles abruptes idoles.

https://youtu.be/ci9jRHYUcwc

https://www.facebook.com/parpaingpapier

 

 

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac