Tu payes ton coup ?

Chroniques CD
07
Sep
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Non mais c’était trop beau (voir AC/DC [Aus] Let there be rock (Albert Prods) 1977 Réédition 1995) :

un menu quasi parfait, une pochette sobre terriblissime qui résumait tout, et non, il a fallu qu’ils nous refassent le coup. Qui ça "Ils" ? Mais Albert Productions pardi ! En collaboration digne de Montoire avec Atlantic bien sûr ! Alors vas-y que quelques mois après sa sortie en Australie, on squeeze pour la version européenne (lire : la version pourrie) le fabuleux Crabsody in blue et on balance à la place Problem Child, pourtant déjà présent sur Dirty deeds done dirt cheap l’année précédente, logique nan ? Ouais, sinon, l’album reste du domaine de l’inattaquable mais qu’est-ce qu’ils peuvent tous fatiguer leur monde avec les versions australiennes, les bonus pour les japonais etc, etc. Laissez-nous ça tranquille voulez-vous ?! En tant que première rencontre avec les frangins Young et la voix unique de Bonnie ScottLet there be rock a d’évidence une place particulière ici. Mais uniquement dans sa version australienne noundidiou !!

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.