Tu payes ton coup ?

Chroniques cassettes
23
Oct
2015

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Le premier effort de cette formation lyonnaise ne peut laisser l’auditeur indifférent,

le sludge / doom de ces messieurs se révélant d’une extrême noirceur. Par contre, il ne faudra pas chercher ici de révolution tant le domaine du genre a été battu et rebattu ces dernières années. C’est l’ambiance dégueulasse, dissonante et malsaine, qui est pour beaucoup dans le succès du groupe à violenter proprement les tympans et, d’après ce que l’on a lu et entendu ici et là, sur scène, le groupe marque durablement les témoins, en bien comme en mal. On accroche particulièrement sur la couleur martiale de Perfect Love ou le « groove » rocailleux de Walking in the desert mais on ne se voit tout de même pas s’envoyer trois heures de CULT OF OCCULT en cassette (100 copies numérotées chez Zanjeer Zani Prods) par contre on est death-y-dément curieux de découvrir le trip en vrai sur les planches. Évidemment, on vous dira ce que cela vaut. Merci qui ?

https://cultofoccult.bandcamp.com/album/cult-of-occult

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.