Chroniques cassettes
13
Fév
2018

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

On a tout de suite accroché avec SQUELETTE
lors de l’édition 2017 du Weekend sauvage 1, il était obligatoire de se procurer cette chouette démo à la présentation sobre mais terriblement efficace (des nonosses noirs sur blanc, des logos et des typographies classiques pour marquer l’attachement à la tradition, un (deuxième) tirage de 200 copies numérotées à la main, une cassette rouge, la classe, sinon rien.

Ce que l’on apprécie particulièrement ici, c’est la présence des textes des six titres (dont des reprises de THE ABHORED et WESTFORM FIRM) sur la jaquette dépliante, ça change un peu des groupes qui considèrent sûrement que seule la musique importe, ils ont bien tort. Car ces compositions de punk oi! carrées et rentre-dedans, à la voix rugueuse, aux riffs acérés et aux rythmiques massives se voient gratifiées de paroles évoquant la vie de skinhead (Brisé, Gueule en vrac, Putain de cadence…), aspirant à la liberté et à l’indépendance totale ((Toutes ces barrières rien à foutre !), à la vie à la mort (seule révolution !)

On vous recommande chaudement de vous speeder avant que le stock de ce très chouette objet sonique ne soit épuisé.

1 voir Weekend sauvage #10 - jour 1 : GBH [Uk] + SQUELETTE [Fra] + BROMURE [Fra] + 1984 [Fra] + RAT-ZINGER [Spa] + KCUF FACTS [Fra] à Saint-Jean-de-Védas, Secret Place le 08/12/17.

https://squelette.bandcamp.com/releases

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.