Tu payes ton coup ?

Chroniques cassettes
10
Mar
2019

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Ce cinquième album déboule en fanfare en pleine chute inexorable du communisme,

et contrairement à celui-ci, АРИЯ est en pleine possession de ses moyens malgré des secousses niveau line-up et label. Le groupe enchaîne en effet des pièces imparables : ce Прощай, Норфолк! au rythme de croisière enthousiasmant ouvre le bal de fort belle manière et les suivants, tout aussi marquants, vont convoquer à la fête le gratin des thèmes historiques et fantastiques de tous temps chers aux hardos culturés : zombies, démons et autre Antichrist côtoient en effet Ponce Pilate (la couverture devient tout de suite plus explicite hein ?) et les soldats de la première guerre mondiale.  

Un disque pour lequel, comme la majorité des précédents 1, on ne trouve pas beaucoup de reproches à formuler, le heavy metal dans toute sa splendeur galopante et lyrique vous attend là, et ne risque pas de vouloir sortir du ciboulot tant, encore un coup, on n’a aucun mal à s’écrire des histoires à l’écoute de ces petites merveilles à la langue délicieusement exotique.

1 on a causé des débuts du groupe, voir https://www.nawakulture.fr/index.php/rechercher?searchword=%D0%90%D0%A0%D0%98%D0%AF&searchphrase=all.   

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.