Tu payes ton coup ?

Chroniques vinyles
05
Oct
2013

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Quand elles se sont penchées au-dessus de RITUALIZATION, les divinités infernales lui ont fait un cadeau de taille :

la précision. Où que tu te planques, les attaques du groupe parisien ne peuvent être parées. The Graveyard coven et Herald of betrayal sont là pour en donner de nouvelles preuves, qui plus est avec un line-up pareil : un chanteur directement sorti d’outre-tombe pour exprimer à tous ce qu’est le charisme sur scène et jeter ses textes par courtes phrases vociférées comme un possédé, un batteur surpuissant qui joue avec les tempos lourdingues ou effrénés avec un talent diabolique, et une division guitare / basse qui ne se contente pas de faire une resucée de vieilles choses mais propose un tissage serré de metal de la mort qui vous entraînera dans les confins de la violence. Ce que l’on appellera de petites influences thrash en ajoutera un poil en sauvagerie et quand on sait ce que donne le groupe live (Au Wolf Throne Festival par exemple, voir Wolf Throne Festival - Jour 1 à Saint-Germain-en-Laye, La Clef le 08/11/13) gageons que depuis l’arrivée de Bruno (ANTAEUS) dans la cohorte, RITUALIZATION n’est pas prêt de calmer ses (h)ardeurs. Une méchante baffe en 10 minutes et deux faces, livrée avec le savoir-faire de Blood Harvest, toujours au top du soin apporté à ses galettes impies, d’autant que l’illustration signée Alexander L. Brown vaut le détour. 300 copies, grouillez-vous, on vous aura prévenu. 

 

http://bloodharvestrecords.bandcamp.com/album/beyond-the-shrine-of-shattered-bones-7ep

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.