Tu payes ton coup ?

Chroniques vinyles
16
Jan
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

On ne pouvait pas choisir meilleure couverture pour un groupe avec un nom pareil,

on n’ose imaginer ce que ces messieurs auraient concocté s’ils avaient gardé le nom précédent de SON OF A BITCH (Fils de pute). Mais ne nous méprenons pas, l’animal est bourru mais racé, dès le Rainbow theme qui ouvre l’album puis Frozen rainbow, on sent un groupe au chanteur et aux guitaristes (fort doués) aussi bien préoccupés par les belles mélodies que les riffs bien sentis. Avec un domaine à cheval entre hard rock et heavy metal, SAXON a bien rodé ses morceaux après une éternité sur la route, particulièrement en Angleterre du nord, et sonne vraiment comme un groupe de vétérans. Si toutes les compositions ne sont pas des hymnes immédiats, un Stallions of the Highway, un Big teaser ou le furieux Still fit to boogie promettent un futur heureux à la formation qui va dorénavant enchaîner les disques vitesse grand V sur, c’est la bonne blague pour un habitant du pays, un gros label français, c’est pas fou ça hein ?! On avoue pour conclure avoir un gros faible pour le conclusif et martial The Militia guard qui nous fait le coup, comme le Crossfire de SCORPIONS, de la caisse de bataille et une suite largement plus rock’n’roll. Yes !

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.