Chroniques vinyles
13
Aoû
2016

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Nul doute que Darth Vader aurait été ravi de l’introduction de ce dix-pouces


made in Pyrénées rassemblant quatre méchants brûlots de speed thrash / death metal pur et surtout dur. Après un split 12’’ déjà détonnant, la bande à Déinos ne fera pas de prisonniers avec une telle sortie sur laquelle apparaissent aussi Roques (STILLE VOLK) et Fagus (SUS SCROFA), car il y a vraiment là-dessus de quoi se péter cervicales et petits os du pied tout en appréciant de subtiles mélodies (RUNNING WILD, sors de ma tête !), en particulier si le volume est logiquement bloqué au maximum. Comme ces messieurs sont avant tout des fans de metal, ils ne crachent pas sur les reprises et c’est The Trooper des dieux IRON MAIDEN qui se voit ici proprement bytheswordisé, ça lui donnerait presque un coup de jeune si l’original n’était pas intouchable pour l’éternité. Avec un vrai batteur, BY THE SWORD serait une imparable machine de guerre.

Chouette couv’ Moyen-like (avec un clin d’œil aux merveilleux HYPOKRAS 1) et cire rouge, ainsi qu’un insert avec les sales gueules des membres à noter.

1 voir HYPOCRAS [Fra] Terror 1 (holocaust, lust & horror) (Autoprod) 1998HYPOKRAS [Fra] Dead and hungry (Warpath Recs) 2002 et pourquoi pas, tant qu'à y être l'interview là : HYPOKRAS [Fra].

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.