Tu payes ton coup ?

Chroniques vinyles
23
Oct
2014

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Ici on n’est pas vraiment content de cette vague thrash / thrashcore qui revient comme une fleur

après avoir commis les pires atrocités (chez les diplomates on appelle ça : des compromis, pouarkh !), le tout avec une génération qui a téléchargé toute la discographie « qu’il faut » pour s’inspirer et ne cherche pas grand chose de plus que de suivre la mode et attendre qu’un label fasse son marché et dégote « son » groupe de thrash temporaire qu’il virera quand un autre style viendra le détrôner.

En attendant, il y a aussi dans nos campagnes des groupes qui ont bossé leur sujet avant de passer au tableau, et à la première seconde on sent les hardos bretons qui ont tout compris au speed / thrash des années 80 (KREATOR en tête) et qui se donnent des ailes avec des injections de bestialité black / death sans pour autant oublier les « uh! » et la folie furieuse d’un EXODUS ou d’un LIVING DEATH, de quoi ressentir de la joie quand on balance ça sur la platine.

PERVERSIFIER se donne semble-t-il autant de plaisir qu’il en procure à l’auditeur chevronné, on ajoute qu’avec une couv’ pareille, c’est le carton plein, avec un peu de bol tu acquerras le vinyle bleu transparent très beau de 100 copies sur 500, les autres se retrouvant toutes de noir vêtues. Pas étonnant que le groupe en soit si fier, une putain de bonne surprise à saluer que ce premier album cervicalo-fissurant sorti également en CD (Armée de la Mort) et cassette (Dying Victims).

Insert avec textes et poster de neuf mètres carrés inclus !

http://www.myspace.com/perversifierthrash

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.