Chroniques vinyles
03
Déc
2017

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Malgré une petite baisse de forme les années précédentes 1,

on ne voyait pas la sœur tordue sur le point de chuter. Et pourtant, Love is for suckers est loin d'être une réussite. L'introductif Wake up (ce qu'il aurait fallu faire pour proprement électrocuter l'auditoire) n'est déjà pas le tube que l'on attendait pour ouvrir cet album à l'affreuse pochette, on joue sur ses acquis sans trop forcer, le géant dort toujours malgré un niveau toujours solide. Mais beaucoup d'histoires entre les musiciens ont entaché la conception de l'album (l'excellent batteur A. J. Pero s'est même fait la malle, Dee Snider fera de même en 1988, mettant du même coup fin à la carrière du groupe pour une décade), et puis le - somewhat heavy - hard FM (Hot love, I'm so hot for you, You are all what I need...), surtout dû à un son trop lisse, prend une trop grosse part sur ce cinquième disque pour que les fans ne se tirent pas en masse, la chute est dure, l'âge d'or est désormais loin malgré quelques chouettes morceaux comme le très SCORPIONS Love is for suckers, Tonight, le très glam old school One bad habit ou Me and the boys.

1 discographie entière - et plus - à découvrir sur Nawakulture ici : https://www.nawakulture.fr/index.php/rechercher?searchword=twisted%20sister&searchphrase=exact.

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !