Chroniques vinyles
10
Fév
2008

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Aïe, la malédiction des albums en deux volumes allait-elle frapper HELLOWEEN ?

Que nenni, cette deuxième partie regorge de tubes absolus aux refrains imparables et au tempo souvent pied au plancher : Eagle fly free, I want out, Dr. Stein, Rise and fall… Comment lutter contre une telle ribambelle de classiques ? Le disque, comme son jumeau de l’année précédente 1, contient un très long morceau (plus de treize minutes au compteur !), Keeper of the seven keys, qui, même un peu plus décousu que Halloween, marche à son tour sur les plates-bandes d’une certaine Rime of the ancient mariner sans faire dans le rapprochement facile. La composition à tiroirs montre le grand talent de compositeur du guitariste Michael Weikath qui signe par ailleurs la plus grande part des morceaux de ce disque.

Le heavy metal ultra mélodique à son sommet encore une fois superbement packagé dans une pochette ouvrante gratifiée d’une couverture d’Uwe Karczewski et des personnages comiques de Frédéric Moulaert qui rejoignent la facette joyeuse du groupe qui n’hésite jamais à injecter de la déconnade dans des compositions paradoxalement chiadées au maximum et teintées d’heroic-fantasy. Mais cette sympathique ambiance au sein d’HELLOWEEN sent soudain le roussi, au point que Kai Hansen se fait la malle en pleine tournée pour former GAMMA RAY. Le groupe se remettra-t-il du départ de son pilier fondateur en pleine guerre avec son label Noise qui ne veut pas laisser partir HELLOWEEN chez Emi ? La suite au prochain épisode.

1 voir HELLOWEEN [Ger] Keeper of the Seven Keys Part I 12’’ (Noise Recs) 1987.

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.