Chroniques vinyles
15
Avr
2018

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

[Publié à l’origine sur Dead Fucking Church M’Aaagh # 9]

Toujours la même histoire : un groupe a du succès, il devient donc l'ennemi à abattre chez les puristes et le nouveau messie chez les néophytes. Chacun à sa place, WATAIN mérite ce qui lui arrive aujourd'hui, il suffit simplement de prêter attention au dernier Lawless darkness. Que ce soit sur le magnifique DLP ou sur le digipack, (ils sont identiques à part, genre, la taille) rien n'est à jeter.

L'évolution amorcée sur l'album précédent se précise, l'accent est définitivement mis sur le heavy metal traditionnel sans pour autant perdre en sauvagerie, le son est énorme, les refrains accrocheurs bien que cela nuise apparemment aux règles de bienséance. WATAIN se fout strictement de tout ceci et se contente de faire ce qu'il veut, politique que j'apprécie et applique également à mon niveau. Lawless mec, lawless.

Faire du pognon au nom de Satan et faire enrager ses adeptes franchement ça ne vous fait pas marrer ? Le Diable lui-même doit s'en payer une bonne tranche. Je laisse aux théoriciens le choix, la décision de qualifier cet excellent album de heavy metal de Black ou non, franchement j'ai autre chose à faire, par exemple la chronique du WEAPON juste en dessous...

De toute façon il semble qu'aujourd'hui chacun ait son blog, fais ta chronique toi-même et surtout ne la diffuse pas.

2500 copies du DLP, le digipak doit être encore trouvable (il contient en plus une cover de Chains of Death de DEATH SS).

http://www.templeofwatain.com/

 

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.