Une petite contribution ?

Chroniques vinyles
22
Juil
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Pour un groupe qui débute ou presque, LES VIERGES savent ce qu’ils veulent !

Visuellement, la chose doit se faire remarquer : la pochette, composé d’un fond de Canson noir, se voit ornée d’une sérigraphie (à peine en-dessous du format A5) magnifique comme le EP précédent. Sur cette fois un tirage de 1000 exemplaires, deux versions à noter, celle-ci est celle sur fond orange où les membres du groupe foulent cette fameuse planète où cactus et araignées géantes se partagent l’espace, on note aussi de chouettes ronds de disques (inversés) agrémentés eux aussi de dessins marrants.

Musicalement, les montpelliérains se caractérisent par un mix explosif de punky surf et de psychobilly, du rock épuré et cru acidifié par des textes pleins de gouaille et de références à la culture de série B, bien sûr, les mutants (L'Homme Fourmi Atomique) mais aussi une race définitivement à part : les squatteurs de bords de mer.

« - Hey les garçons, si on allait à la plage ?
- Quoi ?! Plutôt crever ! »

Un petit régal mais tellement trop court… Heureusement, le futur s’avère rose pour le groupe s’il persévère dans le genre, le monde innocent sera alors à deux doigts de tomber…aux mains des visiteurs de la planète Virga !! À suivre !

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac