Une petite contribution ?

Chroniques vinyles
14
Jan
2020

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Les bordelais n’ont pas perdu de temps :

après une démo et un split 1, KAPØ BLÖD remet le couvert avec un album complet, et en vinyle, youpi. Ce que l’on pressentait sur format court se voit ici confirmé, le street / punk oi! a trouvé un nouveau héraut à grosses voix et s’il s’avère que, comme nombre de groupes des mêmes contrées musicales, les paroles abordent généralement le côté sombre de l’existence, on ne ressent pas vraiment de la mélancolie à l’écoute mais bien une hargne botte-cul que l’on devine démultipliée sur scène.

Vu l’état général de la société proto-fasciste actuelle, on ne leur en voudra pas de ne pas causer de jolie bouquets de tulipes ou de vacances dans un putaion de hamac, c’est pas de sommeil dont le monde a besoin, mais bien de se bouger les miches. Avec son tempo généreux, ses chœurs de tribune et ses réelles qualités musicales, KAPØ BLÖD est death-y-dément un groupe à garder dans le collimateur.

Et à faire jouer !

[Fallait aller chercher cette reprise des brestois CRIMINAL DAMAGE, Connerie, qui semble leur unique titre enregistré, celui passé par la case Chaos Prods ?]

Inclus dans la pochette un insert avec paroles et photos.

1 clique sur le nom du groupe en rouge pour voir les articles attachés !   

https://kapoblod.bandcamp.com/album/on-sera-l

 

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.