Une petite contribution ?

Chroniques vinyles
09
Déc
2015

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

On s’en doute, la vie n’est pas un long fleuve tranquille au sein d’un groupe qui est passé par le paquet d’avanies 1:

la dernière en date voit l’excellent Rat, transfuge des VARUKERS, quitter DISCHARGE  en 2014. Sauf que le petit nouveau Jeff « JJ » Janiak (également porte-voix des vétérans BROKEN BONES, groupe qu’il partage aussi avec les frangins Bones et Tezz…de DISCHARGE) est un pur frontman pourvu d’une voix de sauvage parfaite pour le groupe, sa présence et sa prise de scène tourmentée ont complètement rajeuni l’institution anglaise enregistrée ici à Rennes lors d’un concert organisé par Mass Prods, label breton qu’on ne présente plus. Et le retour de Tezz n’est qu’un bonne nouvelle de plus !

Une vingtaine de gifles sonores au programme sur ces deux faces de cire noire, le son est tout à fait conforme à l’agression DISCHARGE version live, on aime aussi le fait que le groupe ne soit pas là que pour bastonner en aveugle, ses messages sont clairs et précis, ne leur causez pas, ni à nous, de l’extrême-droite ou de l’autorité en général, vous ne vous ferez pas des amis. On est désormais pressé de voir cette formation sur une scène, depuis 2011 (voir This is England #1 - jour 5 : DISCHARGE [Uk] + ANTI-CLOCKWISE [Fra] à Saint-Jean-de-Védas, Secret Place le 12/02/11) le temps commence à vraiment se faire long et on n’aime pas ne pas avoir de nouvelles régulières de nos groupes de chevet.

Never again ?! Oui, mais non !

1 afin de lire plein d’autres chroniques sur le groupe, clique juste sur son nom en rouge.

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac