Une petite contribution ?

Chroniques vinyles
12
Fév
2020

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

À l’instar de Smoke on the water, Highway to Hell est un de ces morceaux-légendes
que quasiment tous les groupes rock tentent de reprendre pour se faire la main à leurs débuts, c’est l’archétype même du tube hard rock : un gros riff, un rythme maxi carré et surtout la voix géniale de Bon Scott. La face B ne démérite pas avec le non moins puissant If you want blood issu du même album qui sort à l’été 1979 et qui s’avèrera le dernier de l’ère Scott puisque le chanteur mourra tragiquement en février 1980.

On considère ici depuis toujours Highway to Hell 1 (l’album) comme le meilleur disque d’AC/DC, quasiment rien n’est à jeter sur cette galette et le son monstrueux de l’ensemble (bâti aux côtés du jeune Robert John « Mutt » Lange) le rend encore plus conquérant, le public ne s’y trompera pas en lui faisant un très bel accueil.

Une nouvelle période commencera juste après, elle divise encore les fans mais n’empêche pas le groupe d’être devenu une institution qu’on adore voir dévaster les scènes.

1 afin de lire plein d’autres chroniques sur le groupe, clique juste sur son nom en rouge.    

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.