Une petite contribution ?

Chroniques vinyles
15
Juil
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

L’aigle en couverture est là pour le montrer,

SAXON est en pleine ascension, ce fabuleux single qui annonce l’album du même nom ne laisse pas planer le doute : Wheels of steel, le morceau, est un alliage absolument inoxydable d’un hard’n’heavy à gros riffs et tempo appuyé mené par la voix de Biff Byford, sa bouillante figure de proue. Pas besoin de sortir le speed ici, c’est le rock de cogneur qui domine pendant les plus de quatre minutes du morceau (pourtant a priori raccourci par rapport à la version album dépassant allègrement les cinq) qui ne l’empêcheront pas d’être un tube à sa sortie : plus c’est long, plus c’est bon ?

La face B se révèle aussi bastonneuse avec Motorcycle man (et pas le motörheadien Stand up and be counted faussement annoncé par la pochette !) qui laisse comme toujours la part belle aux gros riffs mais aussi à la mélodie bien plus fine qu’il n’y paraîtra toujours aux ennemis du hard, il ne faudrait en effet pas oublier que SAXON, sous diverses formes et sous divers noms (parfois imagés) joue sur toutes les scènes du Nord de l’Angleterre depuis déjà une décade et sait y faire pour conquérir les foules hirsutes.

Et n’en est qu’à ses débuts !

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac